L’arrêté du 18 février 2020 modifiant l’arrêté du 6 mai 2019 relatif aux caractéristiques techniques de la communication par voie électronique des avis, convocations ou récépissés via le « Portail du justiciable » donne la possibilité aux justiciables de saisir directement la Justice : tout justiciable peut dorénavant adresser une requête à une juridiction via « Le Portail du Justiciable », en l’accompagnant des pièces qu’il souhaite joindre.

L’apparente modernité d’une telle démarche illustre l’avènement du « Do It Yourself ». Restent à en évaluer les conséquences pour la profession d’avocat.